Accueilfil-ariane-sepBloguefil-ariane-sep3 employés qui ont changé de carrière tout en restant chez Soucy

3 employés qui ont changé de carrière tout en restant chez Soucy

21 octobre 2020
Catégorie : Témoignages
3 employés qui ont changé de carrière tout en restant chez Soucy

Quand vient le temps de recruter, nous disons souvent aux candidats que la carrière de leur vie commence chez Soucy. Pourquoi « la carrière d’une vie » ? Parce que nos employés sont encouragés à se développer professionnellement à travers des formations et le support de leur gestionnaire.

Si un employé se cherche de nouveaux défis, il peut appliquer sur un poste ouvert dans sa filiale ou dans les douze autres filiales de l’entreprise. Chez Soucy, les employés peuvent changer de carrière tout en travaillant pour le même employeur!

Avec les années, plusieurs employés ont effectué un changement de carrière tout en restant chez Soucy. Voici les témoignages de trois de ces employés!

Consulter les emplois disponibles

Du service des communications au service logistique

À travers son parcours chez Soucy, Vincent Cabana-Vaudrin a occupé plusieurs postes au sein de sa filiale, passant des communications à la logistique, deux domaines complètement différents.

Nous lui avons posé quelques questions sur son cheminement professionnel.

Depuis combien de temps travailles-tu chez Soucy ?

« J’ai commencé à travailler chez Soucy en 2010 comme chargé de projets marketing. Après quelques années, je suis devenu chef du service des communications et du marketing promotionnel. C’est en 2018 que j’ai réorienté ma carrière en devenant superviseur de production pour la nouvelle ligne GTS. Puis, un an plus tard, j’ai obtenu le poste de chef de service logistique. »

Qu’est-ce qui t’a amené à changer de carrière ?

« Ayant travaillé dans le département corporatif en communication marketing pendant plusieurs années, j’ai eu la chance de collaborer avec les équipes de différentes fonctions de l’organisation (ventes, ressources humaines, TI, Amélioration continue, SST…), de visiter toutes les filiales du groupe, de discuter de leurs processus d’affaires, de côtoyer des gens de tous les niveaux, de participer à des planifications stratégiques, etc.  

Bref, à travers mon rôle au marketing, j’ai découvert toutes sortes de facettes de l’entreprise. C’est ce qui a déclenché mon désir d’en apprendre encore davantage et d’explorer le volet opérations de l’entreprise, un chaînon qui m'était inconnu.

J’ai aussi croisé le chemin de gens qui m’ont vraiment inspiré et donné envie de relever des défis comme celui-là. Que ce soit par leur parcours ou par les discussions ouvertes que nous avons entretenues, ces personnes m’ont influencé positivement. »

Selon toi, Soucy favorise-t-il le développement professionnel ?

« Oui, de façon impeccable! Lorsque j’ai exprimé mon désir de changer de carrière, j’ai senti une écoute attentive dès le début. Puis, à travers des outils comme le plan de développement personnel ou des tests psychométriques, j’ai reçu de nombreux conseils. Par exemple, j’ai pu discuter avec les gens des opérations pour m’aider à mieux comprendre dans quoi je m’embarquais.

Donc oui, je crois que Soucy favorise grandement le développement de ses employés, mais ça marche dans les deux sens. En tant qu’employé, on est responsable de notre développement. Il faut parler ouvertement de nos objectifs professionnels à nos gestionnaires. Les opportunités ne nous seront pas offertes sur un plateau. Il faut avoir le “guts” de les provoquer. »

Avais-tu déjà de l’expérience en logistique ?

« Je n’avais absolument aucune expérience dans le domaine des opérations avant d’y faire le saut. J’ai tout appris lors de mes deux dernières années chez Soucy et évidemment, je continue d’en apprendre tous les jours. »

Vincent Cabana-Vaudrin, chef de service logistique

Entrevue avec Vincent Cabana-Vaudrin, chef de service logistique.

De soudeur à superviseur de production

Michael Bergeron est entré chez Soucy en 2011 comme stagiaire en soudure pour compléter son DEP. Il a ensuite poursuivi sa carrière en soudure robotisée pendant plusieurs années. En 2012, il s’est tourné vers un emploi de prototypiste. Puis, en 2019, il a finalement obtenu un poste de supervision.

Nous avons eu la chance de lui poser quelques questions sur sa carrière chez Soucy.

Qu’est-ce qui t’a amené à changer de postes au sein de Soucy ?

« J’aime relever de nouveaux défis et je saisis les opportunités lorsqu’elles se présentent. J’ai besoin de sortir de ma zone de confort pour mieux performer et évoluer. À chaque changement de poste, je n’avais aucune expérience. J’ai développé toutes mes connaissances au sein de l’entreprise grâce à mes collègues, à mes gestionnaires et à de nombreuses formations. »

Selon toi, Soucy favorise-t-il le développement professionnel ?

« Pour favoriser le développement de ses employés, Soucy nous pousse toujours vers de nouvelles formations chaque année.

Lorsque j’ai postulé pour devenir superviseur, j’ai passé trois entrevues avec les ressources humaines. Il n’y avait aucune pression. Elles m’ont même laissé une période de probation pour me permettre de bien comprendre le rôle de superviseur avant de m’engager plus loin. Si ces nouvelles responsabilités ne me convenaient pas, j’aurais pu retourner à mon ancien poste sans problème. »

Michael Bergeron, superviseur de production

Entrevue avec Michael Bergeron, superviseur de production.

De l’équipe de l’ingénierie à l’équipe des ventes

Après son arrivée dans l’équipe de l’ingénierie en 2014, Shawn Rossignol Jenei s’est tourné vers le département des ventes pour le secteur des sports motorisés.

Voici les questions que nous lui avons posées.

Qu’est-ce qui t’a amené à changer de département ?

« J’ai vu ce changement de poste comme une belle opportunité pour grandir. J’ai aussi suivi les suggestions de Julie Tremblay, directrice développement de produits, qui m’avait conseillé d’explorer le côté social de mon emploi. Chez Soucy, les superviseurs encouragent leurs équipes à se développer sans cesse. Ils permettent à chaque employé de saisir l’opportunité d’évoluer, s’il en a le désir. »

Avais-tu déjà de l’expérience en ventes ?

« J’avais déjà une expérience en ventes, mais dans un autre domaine que les sports motorisés. En revanche, j’ai pu acquérir mes connaissances sur cette industrie à travers mon premier poste chez Soucy, soit chargé de projets en ingénierie. »

Shawn Rossignol Jenei, ing., gestionnaire de comptes chez Soucy International

Entrevue avec Shawn Rossignol Jenei, ing., gestionnaire de comptes chez Soucy International.

Ces parcours témoignent de la place importante qu’occupe le développement professionnel continu chez Soucy. « La carrière d’une vie », ce n’est pas de faire le même travail toute sa vie, mais bien d’évoluer dans sa profession et de développer de nouvelles expertises.

Consulter les emplois disponibles